Lesotho

De Philippedia
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

Nom: Lesotho (prononcé lesoutou en sotho et en anglais)
Capitale: Maseru
Superficie: 30'355km2
Population: 2,1 millons d'habitants
Langues officiels: anglais et sotho du sud (ou sésotho)
% de la population infectée par le VIH: 31%

Géographie

Le Lesotho est une enclave située au milieu de l'Afrique du Sud. Il s'agit d'un pays entièrement constitué de montagnes (son point le plus bas se situe à 1'400 mètres au dessus du niveau de la mer. C'est aussi dans ce pays que se trouve les plus hauts sommets de cette partie du continent africain. Le plus haut, le mont Thabana Ntlenyana culmine à 3482 mètres.

Maseru est la capitale ainsi que la plus grande ville du pays avec ses quelques 120'000 habitants.

Histoire

Le Lesotho doit sont existence au remarquable chef Moshoeshoe Ier qui réussit à unifier les peuples sotho dans leur défense contre les Zulus lors des guerres qui ravageaient le sud du continent (la Mfecane). Plus tard, à partir de 1838, c'est contre les colons néerlandais - les Boers (ou Afrikaners) - que Moshoeshoe Ier doit défendre son peuple. Il y parviendra en se mettant sous protectora britanique en 1868. Le royaume devient alors le Basutoland.

Le 4 octobre 1966, le royaume devient indépendant et prend le nom de Lesotho. Après une longue période d'instabilité politique, avec nottament la prise du pouvoir par le dictateur Joseph Jonathan de 1970 à 1986, le Lesotho est maitenant une monarchie parlementaire dirigée par le roi Letsie III.

Economie

Pour être honnête, la principale ressource du Lesotho est sa main d'oeuvre. Le taux de chômage est de 45% et une grande partie de la population travail en Afrique du Sud. Il y eu bien récemment une petite percée de l'industrie textile avec des exportations à destination des Etats-Unis, mais l'amélioration des relations entre Washington et Pékin ont en eu raison et aujourd'hui, la plupart des usines ont fermées.

Le PIB par habitant est de 2'113$ par année, ce qui place le Lesotho parmis les pays les plus pauvres du globe au 139ème rang.

Voyager au Lesotho

Il est possible de visiter le Lesotho avec un simple passeport sans demande de visa (en tout cas pour les ressortissant(e)s suisses, européens ou sud africains.

Le système de transport publique étant quasi inexistant et les taxis étant dans un état permettant de juger des aptitudes de conduite de leur conducteur... on préférera utiliser sa propre voiture.

Bien que certaines cartes indiquent encore que les seules routes existentes ne soient pas goudronnées cette information est inexacte; les routes principales le sont. Il est ainsi possible de traverser le pays d'est en ouest dans un véhicule normal (pas besoin de 4x4). Par contre, pour les routes secondaires le 4x4 est là indispensable.

La conduite est à gauche de la route, la vitesse est limitée à 80km/h en dehors des localités et à 50km/h à proximité des villes et villages. Il faut être particulièrement attentif aux nids de poules qui parsèment les routes par endroits. Par contre, avec un croisement tous les 50km, la navigation est très simple!

Les contrôles de police sont fréquents (facile! il n'y a qu'une route). Il est donc préférable d'être attaché et d'avoir son permis sur soit.

Les activité principales sont principalement la marche et les balades à dos de poney.

Pour l'hébergement, des auberges de jeunesses existent un peu partout dans le pays. Pour celles et ceux souhaitant réaliser des économies, il est presque toujours possible d'y planter sa tente. C'est un bon geste que d'emporter avec soit de vieux vêtement que de nombreuses auberges récolteront pour les redistribuer ensuite dans la communauté.