Quelques mots au hasard d'une phrase

De Philippedia
Aller à : navigation, rechercher

Ataraxie

L’ataraxie (du grec ἀταραξία, ataraxía signifiant « absence de troubles ») apparaît d'abord chez Démocrite et désigne la tranquillité de l’âme résultant de la modération et de l’harmonie de l’existence.

L’ataraxie devient ensuite le principe du bonheur (hêdonê) dans le stoïcisme, l’épicurisme et le scepticisme. Elle provient d’un état de profonde quiétude, découlant de l’absence de tout trouble ou douleur.il apparait a l'epoque d'epicure,le fondateur de l'epicurisme.


Apostasie

L'apostasie (du grec ancien ἀπόστασις (apostasis), se tenir loin de) est l'attitude d'une personne, appelée un apostat, qui renonce publiquement à une doctrine ou une religion.

En grec, ce nom (apostasia) dérive du verbe aphistêmi, qui signifie littéralement « s’éloigner de » ; il a le sens de « désertion, abandon ou rébellion ». (Ac 21:21) En grec classique, on l’employait pour parler des défections politiques, et c’est vraisemblablement dans ce sens que le verbe est employé en Actes 5:37 à propos de Judas le Galiléen qui « a entraîné » (apéstêsé, une forme d’aphistêmi) des partisans à sa suite. Dans la Septante, ce mot se retrouve en Genèse 14:4 au sujet d’un autre cas de rébellion. Toutefois, dans les Écritures grecques chrétiennes, il est utilisé essentiellement à propos de défections religieuses, pour parler de quelqu’un qui renonce à la vraie cause, qui cesse d’adorer et de servir Dieu, et qui, par conséquent, renie ce qu’il professait auparavant et abandonne totalement ses principes ou sa foi. Les chefs religieux de Jérusalem accusèrent Paul d’une telle apostasie envers la Loi de Moïse.

Modèle:Méta lien portail