Ski de fond

De Philippedia
Aller à : navigation, rechercher

Le ski de fond est un sport de glisse qui se pratique en terrain plat ou vallonné.

Les skis sont longs et étroits et fixés uniquement à l'avant du pied. La technique traditionnelle, dite pas alternatif, consiste à avancer dans deux traces parallèles. La surface de la semelle des skis utilisés nécessite la présence d'un système anti-recul afin d'éviter le glissement vers l'arrière, ce qui permet de transmettre une impulsion vers l'avant. Trois systèmes sont possibles :

- le fart de retenue qui se dépose sur la semelle au milieu du ski,

- les écailles, semblables à des écailles de poisson ou aux tuiles sur un toit,

- la peau de phoque disposée en bandelettes dont les poils tournés vers l'arrière s'accrochent dans la neige.

Les skis de fond à pas alternatifs ne possédant pas de quarts, les descentes sont toujours un moment délicat, voire risqué pour les fondeurs.

Il existe aussi depuis les années 1980 la technique du pas de patineur ou skating, dont le style est proche du roller ou du patin à glace. La semelle des skis de skating est lisse et ne nécessite pas la présence de système anti-recul. Au contraire il est nécessaire de la recouvrir d'une parafine spéciale (« fart de glisse ») comme en ski alpin, un produit appliqué sous les skis qui augmente les propriétés de glissement et de vitesse et qui n'adhère pas à la neige. Les quarts métalliques sont bien sûr nécessaires pour assurer une stabilité latérale des skis. Le ski de fond skating est le sport nécessitant la plus forte VO2max (puissance respiratoire) loin devant la course à pied, la natation et même le cyclisme.

{wikipedia|Ski de fond}


Le ski de randonnée nordique, en anglais backcountry skiing est une activité intermédiaire entre le ski de fond et le ski de randonnée alpin. Le matériel est constitué de skis légèrement plus larges que les skis de fond traditionnels qui comportent des écailles également, de fixations similaires (talon libre) et de chaussures un peu plus hautes et plus chaudes que les celles utilisées en skis de fond.

Cet équipement permet de suivre les traces parallèles de ski de fond mais également - et tout l'intérêt est là! - de sortir des sentiers battus et d'avancer en hors piste, comme le permet le ski de randonnée alpin. Par contre, les écailles étant moins efficaces que la peau de phoque comme système anti-recul, il n'est pas possible de pratiquer des pentes alpines raides en ski de randonnée nordique.

Certains modèles de skis n'ont pas de quarts et présentent des difficultés de descente similaires au ski de fond, même si la largeur du ski améliore déjà un peu la stabilité. L'avantage est une meilleure flexibilité du ski et donc une efficacité de marche accrue. D'autres modèles possèdent des quarts partiels, donc uniquement sur une longueur réduite au milieu du ski, ce qui permet plus de stabilité en descente sans compromettre trop la flexibilité du ski. Finalement, les modèles qui ont des quarts sur toute la longueur permettent des descentes en télémark.

Skis de randonnée, ski de fond ou télémark: On voit que la transition entre ces différentes techniques est progressive et l'innovation dans ces domaines permet à tous les intermédiaires d'exister.


Sources: - Entretien avec le vendeur du magasin Yosemite Lausanne - Diverses recherches internet, dont: www.skipass.com/forums/sports/sports_hiver/sujet-63654.html www.karhu.com


Messages personnels

François :

Salut Flep! Mon rêve, c'est un grand tour à ski de fond dans le jura, en dehors des sentiers battus (ou plutôt des pistes dammées). Il partirait bien sûr du Sentier, passerait près de Morbier, par Chapelle des Bois, Mouthe, le lac St-Point et ainsi de suite vers l'est, pourquoi pas jusque la Chaux de Fonds ou plus loin? Mais je suis ouvert à toute autre proposition! Bien sûr je te vois leader de l'équipe. Une équipe composées de fous, parce que plus on est de fous, plus on rit. Mais pas trop nombreux quand même, parce que la vitesse du groupe est celle du plus faible, et ce serait bien d'avoir un but d'arrivée.

En attendant, je te suggère d'utiliser ton encyclopédie pour partager ton savoir théorique au sujet de la technique du ski de fond, ce serait un premier pas. Tu peux peut-être distinguer entre le ski de fond hors piste, sur piste et le skatting?

Et j'attends toujours une invitation à une séance de pratique! A bientôt, pour de nouvelles aventures!

Philippe :

Effectivement, le ski de fond se décrit peu, il se vit!